Les participants ont été sélectionnés

Engagement Lokal

Pendant trois ans, 10 communes, villes et régions en Suisse qui développent et encouragent durablement le travail bénévole local seront soutenues. La particularité de ce projet est que l’État, la société civile et les acteurs économiques élaborent ensemble une stratégie du bénévolat local.

Lorsque la période de candidature pour le projet de soutien de trois ans a pris fin le 31 janvier 2020, 47 villes, municipalités et régions avaient déposé leur candidature en ligne. Tous ont pu prouver qu’ils voulaient et pouvaient promouvoir durablement le travail bénévole local en coopération entre l’État, les entreprises et la société civile dans un délai de trois ans.

Nous nous réjouissons du grand intérêt qu’ « engagement-local » a suscité. Les porteurs du projet sont impressionnés par le large éventail d’engagement en Suisse et par la grande volonté pour une coopération intersectorielle. Les quinze porteurs du projet ont étudié les dossiers de candidature avec intérêt et respect et les ont discutés ensemble. La sélection n’a pas été facile. Plusieurs critères importants ont dû être pris en compte :

  • Diversité en termes de stratégies et de projets prévus
  • Diversité en termes d’expérience antérieure dans le domaine de la promotion du bénévolat
  • Diversité par rapport à la taille des communes, villes et régions (entre 5’000 et 50’000 habitants)
  • Diversité en termes de régions

La sélection

Les 10 municipalités, villes ou régions suivantes ont été incluses dans le projet de financement sur trois ans :

  • Emmen (canton de Lucerne, 31’489 habitants)
  • Eschlikon (canton de Thurgovie, 4’700 habitants)
  • Grenchenberg-Weissenstein-Balmberg (canton de Soleure, 64’000 habitants)
  • Kloten (canton de Zurich, 20’625 habitants)
  • Mendrisio (canton du Tessin, 15’562 habitants)
  • Haute Engadine (canton des Grisons, 18’000 habitants)
  • Pregassona (quartier de Lugano, canton du Tessin, 9’518 habitants)
  • Rheinfelden (canton d’Argovie, 13’500 habitants)
  • Sierre et Sion (canton du Valais, 51’000 habitants)
  • Vernier (canton de Genève, 35’000 habitants)

Certains lieux vont créer des centres de coordination locaux pour le travail bénévole. Certains pensent intégrer les entreprises locales plus directement dans l’engagement social. Et certains envisagent à transmettre aux enfants et aux jeunes à l’école ou à l’université, le sens, les avantages et la nécessité du travail bénévole. Nous publierons prochainement sur notre site web de plus amples renseignements sur les projets dans les dix lieux sélectionnés.

Nous avions prévu un premier atelier commun avec ces dix lieux sélectionnés le 30 avril 2020 à Berne. A cause de la pandémie de corona, la manifestation est reportée au 30 octobre 2020.

Il a été difficile de refuser les représentants des 37 villes, qui ont postulé pour le projet avec une grande motivation et beaucoup d’efforts. « engagement-local » continuera bien sûr à travailler avec ces 37 lieux, les invitera à des conférences, soutiendra leurs projets et, après le projet pilote de 3 ans, reprendra le fil avec eux et d’autres lieux qui veulent promouvoir le travail bénévole en coopération entre l’État, la société civile et l’économie.

Des objectifs à long terme en vue

Les 37 communes candidates au projet « engagement-local », ainsi que d’autres communes de Suisse qui souhaitent promouvoir activement le travail bénévole, pourront à l’avenir bénéficier de l’expérience du projet “engagement-local”. Le 6 mai 2021, la SSUP organisera une conférence à Berne, où toutes les communes, villes et régions intéressées pourront en apprendre davantage sur la coopération basée sur le partenariat entre le gouvernement, les entreprises et les acteurs de la société civile au profit du bénévolat local. Et après le projet de promotion de trois ans, un réseau national doit être créé avec les municipalités, les villes et les régions, où tous les secteurs de la société veulent travailler ensemble pour promouvoir le bénévolat et donc la cohésion sociale.